Formation continue et à distance à la culture éthique et religieuse

Présentation

SELON LES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL DE L’EUROPE

ET
SOUS LE PATRONAGE
DES RESPONSABLES DE CULTE EN FRANCE

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE EN E-LEARNING  A LA CULTURE ETHIQUE ET RELIGIEUSE

Direction du projet: Antoine Arjakovsky, co-directeur du département « Société, Liberté, Paix » du Collège des Bernardins et par Thibaut Tekla, coordinateur du programme.
 

Télécharger la brochure du programme.
Télécharger le diaporama de présentation.


Présentation

Cette formation a pour objectif d’accompagner les enseignants du primaire et du secondaire dans leurs cours comportant des éléments d’éthique et de culture éthique et religieuse (histoire-géographie, littérature, instruction civique, sciences de la vie et de la terre, philosophie…). Elle peut également être utile à d’autres enseignants et est ouverte à toute personne souhaitant mieux comprendre les grandes religions et courants de pensée du monde contemporain dans leur dimension à la fois théologique, sociologique et éthique.

La formation peut être validée par des certificats de formation continue pour chacun des modules. L’ensemble de la formation peut être validée par un diplôme de master en culture religieuse et convictionnelle délivré par l’université catholique d’Ukraine (Lviv) en partenariat avec le pôle de recherche du Collège des Bernardins (Paris) et de son département « Société, Liberté, Paix ». 

Fonctionnement

 La formation aura lieu via e-learning : les élèves se connectent à ce site dédié et sécurisé, où ils peuvent visionner les leçons enregistrées, consulter les supports de cours déposer leurs travaux. Ils peuvent choisir de suivre des cours selon leur préférence (un à plusieurs modules choisis) ou bien de suivre l’ensemble de la formation. Il est possible de commencer à tout moment de l'année, une nouvelle session commençant à chaque début de mois.

Cette formation s’inscrit dans le cadre des recommandations du Conseil de l’Europe sur la dimension religieuse du dialogue interculturel:

« La dimension religieuse de l’éducation interculturelle est liée à la volonté politique de promouvoir le dialogue interculturel comme moyen de renforcer la démocratie en Europe » (source: site du Conseil de l’Europe).

C’est notamment la mission de l’école et des enseignants que de développer chez les élèves un esprit d’ouverture et de discernement face à la diversité culturelle et religieuse, tout en affirmant les valeurs européennes d’égalité et de respect du droit fondamental à la liberté de conscience et de croyance. 

« Le riche patrimoine culturel de l’Europe comprend une grande diversité de conceptions religieuses mais également laïques de la finalité de l’existence (…) La pratique religieuse est une composante de la vie contemporaine ; à ce titre, elle ne peut, ni ne doit être exclue de la sphère d’intérêt des autorités publiques » (source: Livre Blanc sur le Dialogue Interculturel, lancé par les Ministres des Affaires Etrangères  du Conseil de l’Europe ,118ème session ministérielle, Strasbourg, 7 mai 2008, p. 25-26).

Les enseignants du primaire et du secondaire doivent aujourd’hui aborder le sujet des religions et des convictions dans le cadre de leurs cours, mais ne se sentent pas toujours préparés pour aborder ces problématiques de façon cohérente, à la fois respectueuse des convictions de chacun et des valeurs de la France et de l’Union Européenne. C’est forts de ce constat que nous avons souhaité mettre en place cette formation continue en culture éthique et religieuse et convictionnelle à destination des enseignants et professeurs afin de leur apporter les connaissances nécessaires concernant toutes les grandes traditions religieuses et convictionnelles.

Nous travaillons en accord avec l’enseignement catholique dont la vision pédagogique rejoint celle de notre projet:

« À l'heure de la mondialisation, d'une certaine dilution des repères, d'une déstabilisation du lien social, d'un individualisme et d'un matérialisme de plus en plus présents, l'enseignement catholique doit permettre à chacun de se découvrir porteur de son histoire et de celle de l'humanité. Cela exige une conversion permanente du regard et invite à la reconnaissance de l'autre dans ses capacités et ses fragilités ».

(Source : site de l’église catholique). 

Près de 140 000 enseignants œuvrent auprès de plus de 2 millions d’élèves et se retrouvent ainsi en charge de l’éducation de ces jeunes concernant les matières scolaires mais également le « vivre-ensemble » et l’éducation religieuse. L’enseignement catholique propose en effet la prise en compte du fait religieux, y compris dans sa dimension de témoignage, tout en accueillant des élèves et du personnel venus d’autres confessions.  Nous souhaitons accompagner cette richesse en permettant aux enseignants et personnels qui le souhaitent de suivre notre formation. 

____________________________

LES COURS

PREMIER SEMESTRE

Le premier semestre est dédié aux cours d’histoire des religions. Ils  sont conçus autour de 6 séances (soit 6 leçons) de deux heures chacune. Chaque séance de deux heures est filmée et enregistrée afin d’être mise en ligne pour les élèves. 

Les professeurs recrutés pour prendre en charge ces cours sont experts de leur sujet et ils centrent leurs cours autour de ce qu’ils estiment crucial que les autres sachent de leur religion. La méthode d’enseignement n’est ni catéchétique, ni érudite. Elle vise à présenter les différentes traditions religieuses dans leurs convictions, leurs expressions culturelles et leurs expressions de foi.

L’objectif premier d'Agapan étant la formation professionnelle des enseignants à la culture religieuse et convictionnelle, il est important de veiller à répondre au mieux aux besoins et attentes des personnes inscrites. Les cours s’attachent donc à l’histoire des religions mais s’attacheront également à fournir un « état des lieux » de celles-ci aujourd’hui (actualité, statistiques, enjeux actuels…). 

En parallèle des six leçons filmées, les élèves devront également effectuer les lectures obligatoires et visionner les vidéos (reportages, interviews, débats…) qui auront été sélectionnées par le professeur.

Travaux des élèves

Il est attendu des élèves inscrits qu’ils fournissent une part importante de travail personnel, afin de remplir les critères de validation de leur formation. Un(e) assistant(e) se chargera du suivi et de la correction des travaux. Cette charge de travail se découpe comme ceci : 

  • chaque leçon de deux heures devra donner lieu à quelques questions de suivi, afin de vérifier que le cours est bien compris et les lectures effectuées (deux pages maximum par leçon). 
  • l’élève devra rédiger un compte-rendu de visite d’un édifice religieux ou d’un culte de son choix, cette visite faisant partie intégrante de la validation du cours (environ 3 pages).
  • enfin, à l’issue des six séances, l’élève devra rendre une dissertation finale de six à huit pages. 

Compétences attendues

L’élève, à l’issue  de la formation, devra être en mesure:

  • de connaître les éléments de base de la religion ou des religions étudiées, de leurs rites, des dates et personnages clefs de leur histoire ainsi que des principales statistiques contemporaines.
  • de commenter des documents centraux pour les religions, des œuvres d’art (architecture, peintures…)…
  • de parler des enjeux actuels.
  • d’entrer dans une logique œcuménique.

Premier semestre: histoire des religions

  • Histoire du judaïsme : Franklin Rausky
  • Histoire du christianisme orthodoxe  : Antoine Arjakovsky
  • Histoire du christianisme catholique : Marie-Hélène Grintchenko
  • Histoire du christianisme protestant : Marianne Carbonnier-Burkard et Patrick Cabanel
  • Histoire de l’islam : Tarik Bengarai
  • Histoire du bouddhisme : Jérémy Lafitte
  • Histoire de l'hindouisme : Swamini Umananda
  • Histoire de la libre-pensée : Charles Coutel

DEUXIEME SEMESTRE

L’objectif des deuxième et troisième semestre est d’introduire au noyau théologique et anthropologique constitutif de chacune des religions et de leur ossature éthique.

Le second semestre  est dédié à la découverte des éléments de culture religieuse et convictionnelle figurant dans les programmes scolaires de lettres, d’instruction civique et de sciences de l’éducation nationale. Chaque séance est filmée et enregistrée afin d’être mise en ligne pour les élèves. 

Les cours seront abordés selon une approche thématique, anthropologique et  transdisciplinaire

Des dossiers présenteront la manière dont les différentes traditions religieuses se situent sur des thèmes tels que la liberté, la personne, la communauté, la femme, la création.

Il s’agit en outre de présenter les modes de vie liés aux différentes traditions religieuses.

En parallèle des six leçons filmées, les élèves devront également effectuer les lectures obligatoires et visionner les vidéos (reportages, interviews, débats…) qui auront été sélectionnées par le professeur. 

Travaux des élèves

Un(e) assistant(e) se chargera du suivi des travaux.

  • Chaque leçon de deux heures devra donner lieu à une question de suivi afin de vérifier que le cours est bien compris et que les lectures sont effectués (deux pages maximum par leçon).
  • A l’issue des six séances, l’élève devra rendre une dissertation finale de 6 à 8 pages.

Compétences attendues

L’élève à l’issue de la formation devra être en mesure

  • de connaître les principes anthropologiques auxquels se rattachent les grandes traditions religieuses.
  • de maîtriser les différents modes de vies qui leurs sont inhérents.
  • d’être en mesure de les aborder selon une approche aussi bien disciplinaire que transdisciplinaire.

Deuxième semestre : éléments de culture religieuse et convictionnelle dans les programmes scolaires (approche anthropologique).

L’organisation pratique et le format des cours du deuxième semestre sera semblable à ceux du premier semestre.

  • Introduction à la laïcité et à la pédagogie du  « vivre ensemble » : Jean-Paul Willaime, EPHE
  • Les racines bibliques de la culture européenne, Chantal Amouroux
  • Les éléments éthiques, convictionnels et religieux dans les programmes de sciences de l’éducation nationale : Chantal Amouroux, Remi Sentis, Bacharb Nicolescu, Père Thierry Magnin
  • Les religions mode de vie (Les origines des fêtes, les arts et les rites) : Hervé-Elie BokobzaThibaut Tekla, Ghaleb Bencheikh  
  • Les religions mode de vie (Face aux questions de l’existence) : Hervé-Elie BokobzaThibaut Tekla, Ghaleb Bencheikh
  • Les religions mode de vie (Les fondements de la vie en société) : Hervé-Elie BokobzaThibaut Tekla, Ghaleb Bencheikh

TROISIEME ET QUATRIEME SEMESTRES

Le troisième semestre consiste à fournir un enseignement centré sur les questions éthiques. Il s’agit d’effectuer une présentation de la doctrine sociale catholique ainsi que des méthodes d’herméneutique des textes religieux des traditions juive, chrétienne et musulmane. 

Nous proposons une connaissance des dialogues en cours au niveau oecuménique et inter-religieux.

Les cours sont conçus autour de 6 séances (soit 6 leçons) de deux heures chacune. Chaque séance de deux heures est filmée et enregistrée afin d’être mise en ligne pour les élèves. 

L’objectif est de présenter les religions par le haut, c’est-à-dire par ce qu’elles ont de meilleur. 

Travaux des élèves

Un(e) assistant(e) se chargera du suivi et de la correction des travaux. Cette charge de travail se découpe comme ceci: 

  • chaque leçon de deux heures devra donner lieu à quelques questions de suivi, afin de vérifier que le cours est bien compris et les lectures effectuées (deux pages maximum par leçon). 
  • à l’issue des six séances, l’élève devra rendre une dissertation finale de six à huit pages.

Compétences attendues

L’élève, à l’issue  de la formation, devra être en mesure:

  • de connaître les bases de l’herméneutique des différentes religions.     
  • d’avoir une connaissance des corpus existants en matière d’éthique dans le catholicisme et le protestantisme.
  • d’être renseigné sur  la pédagogie de la paix des principales ONG.
  • d’avoir des notions sur le traitement des questions éthiques dans les dialogues œcuméniques et inter-religieux. 

Troisième semestre: l’enseignement des questions éthiques et religieuses à partir des corpus existants

  • Enseigner les questions éthiques et religieuses selon la doctrine sociale de l’Eglise catholique : Baudouin Roger
  • Spiritualités et développement durable, pour une écologie en dialogue : Isabelle Priaulet
  • Enseigner la construction de la paix : Delia Mamon
  • Enseigner les questions éthiques et religieuses selon les recommandations des principales consultations inter-religieuses : Annick de Souzenelle
  • Herméneutique des textes religieux : Hervé-Elie Bokobza, Eric Morin, Abdallah Penot.

Quatrième semestre: rédaction d’un mémoire.

Le 4e semestre est consacré à la rédaction d’un mémoire de recherche d’une centaine de pages sous la direction d’un des professeurs habilités de la formation (d’une valeur de 30 crédits). 

____________________________

LES EVENEMENTS

LES RENCONTRES

Rencontre au Collège des Bernardins

Au moins deux fois par ans, des rencontres en présentiel ont lieu au Collège des Bernardins à laquelle les apprenants sont invités à participer.
Celles-ci sont indiquées en page d'accueil du site.